Une roue de vélo ? Et pourquoi pas ?! Mais version pêle-mêle, alors!

Coucou vous tous,

Vous commencez à nous connaitre maintenant : on a toujours 10 000 projets, 10 000 idées en cours... et justement récemment on s'est lancées dans un nouveau défi: on a décidé de participer au concours Up Cycling du site génial Oui Are Makers !

Le site propose un concours sur le thème de la seconde vie donnée à un objet chiné sur leboncoin.fr et nous, ça nous motive à fond. Un projet à philosophie écolo avec du DIY et une totale liberté de création, il ne nous en fallait pas plus pour dire OUIII!!!

Pour participer au concours il faut déposer un tutoriel de cette transformation sur le site Oui Are Makers, et comme on est trop gentilles on a décidé de le partager avec vous:

Ma roue de vélo devient un pêle-mêle super sympa!!




Tout d'abord, il nous fallait trouver L'OBJET à restaurer, transformer, customiser... nous voilà donc connectées sur le bon coin à la recherche du Graal pas trop loin de chez nous ! A  ce stade, nous attendions qu'une belle trouvaille nous fasse de l’œil!

Et la voici, la voilà, l'annonce de nos rêves : une roue de vélo VTT à l'état brut proposée à 5 euros.

Oui, dit comme ça, ça ne vous fait pas forcément rêver, mais on a notre petite idée... et il nous la faut!!!

Nous contactons l'auteur de l'annonce et nous fixons un rendez-vous. Arrivées à 4 nanas chez lui pour voir la roue, sa curiosité est piquée et il nous demande ce que nous allons en faire... Nous lui expliquons le concours... et il décide de nous la laisser pour 1 euro symbolique ! Hyper sympa !!

C'est parti, la transformation peut démarrer!


Et nous "les Oups", nous avons décidé de mettre encore plus l'accent sur le côté écolo et seconde vie: nous avons donc choisi d'utiliser au maximum des fournitures dénichées dans nos armoires en mode récup et pas cher du tout:

  • la fameuse roue de vélo (chinée à 1 euro sur leboncoin.fr),
  • une bombe de peinture (de la marque MTN 94, couleur vert java, 3.80 euros - il s'agit d'une marque utilisée par les adeptes du street art, séchage en 30 min et zéro coulure disgracieuse!),
  • des restes de pelotes de laines de couleurs assorties (issues de nos nombreux projets DIY, 0 euros - pour cette custo nous vous recommandons d'utiliser du coton, moins pelucheux, pour un rendu plus net),
  • des trombones dénichées dans votre tiroir de bureau (notre choix pour un côté récup encore plus affirmé) ou des pinces à linge en bois (taille classique ou mini, dénichées dans vos placards ou 2,50 euros les 25 un peu partout).
Vous l'aurez donc compris: notre roue va subir un relooking total, dans l'esprit "yarn bombing" (ou autrement dit "tricot urbain")! Souvenez-vous, on vous en parlait dans cet article. On adore!

Voici les différentes étapes en images:



1. Nettoyez la roue de vélo avec une éponge, du produit vaisselle et un peu d'huile de coude.

2. Bombez la roue des 2 côtés (hyper simple ! attention à bien tenir la bombe de peinture à une distance d'environ 30 cm de la surface - pensez aussi à protéger les alentours; le but n'étant pas de bomber toute votre maison!)

3. Admirez déjà le beau travail ! (et oui ce tuto vous aide aussi à vous auto-complimenter!)

4. Choisissez de belles chutes de laine dans votre stock et enroulez-les progressivement autour des rayons. C'est le moment de faire preuve de patience et de minutie! Mais une fois qu'on a la technique, ça va tout seul!

Faites un double nœud assez fin au début de chaque rayon et tournez autour avec le fil de laine. Quand le rayon est terminé refaire également un double nœud très fin et couper le fil.

Si vous souhaitez alterner les couleurs comme nous sur certains rayons, et pour éviter le côté un peu "disgracieux" des doubles nœuds entre les couleurs d'un même rayon, on vous donne notre petite astuce: démarrez normalement avec votre 1ère couleur (double nœud de début et enroulage en corail par exemple), environ 2 cm avant le changement de couleur commencez à enrouler en plus du corail, la laine de la seconde couleur (le gris). Au moment désiré du changement de couleur, vous n'avez plus qu'à changer le fil qui vous sert à enrouler le rayon. Vous vous retrouvez donc à enrouler avec le gris, le rayon + le corail dessous (soit sur 2cm si vous ne voulez plus refaire de corail, soit jusqu'au prochain changement entre le gris et le corail).

Autre astuce: un petit morceau de scotch discret pour fixer votre nœud et éviter que le fil de laine ne tourne sur lui-même!

5.  Admirez votre travail (non non c'est une blague!). A cette étape, vous avez quasiment terminé. Il ne vous reste plus qu'à choisir vos plus belles photos (nos plus belles cartes postales, en ce qui nous concerne) et à les accrocher harmonieusement avec vos trombones (ou vos pinces à linge en bois) sur votre nouveau pêle-mêle.

Tadaaaa!! Hyper facile! On vous l'avait dit!



Le bilan: un objet chiné puis transformé pour seulement quelques euros qui sera du plus bel effet dans votre intérieur! Alors, on dit merci qui??

2 commentaires

Helene Catrice a dit…

Cette roue , non je veux dire ce pèle mêle est tout simplement ravissant.....
Et pourquoi pas avec des roues de vélo d'enfant, il pourrait "troner" sur le bureau.
J'espère que vous trouverez une autre idée pour ce concours.
Bravo les filles vous êtes des artistes.

Mamilene

Alexandra Oups a dit…

Merci beaucoup Mamilène !! (Genial ce pseudo d'ailleurs...) On s'est bien appliquée et on est bien contente du résultat. Il faut aller voter sur le site Oui are Makers maintenant ... Merciiii